En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Trouble visuels

Appelés « amétropies », ils nécessitent une aide optique (ou correction). Les principaux défauts de vision compensés par des lunettes ou des lentilles sont l’hypermétropie, la myopie, l’astigmatisme et la presbytie. Il existe d’autres pathologies qui peuvent avoir un impact sur la vue, mais elles relèvent de l’ophtalmologie.


Pour vous aider à comprendre

La myopie

La myopie

Le myope voit flou de loin et très bien de prés.
La myopie est un défaut de vision dû à un œil trop long ou trop puissant.
L’image se forme en avant de la rétine au lieu de se former parfaitement sur la rétine.

Signes révélateurs de la Myopie

  • Vous plissez les yeux pour voir net de loin.
  • Vous vous rapprochez de votre texte de lecture.

La solution : Des verres correcteurs concaves
La myopie se corrige grâce à un verre négatif (divergent ou concave) conçu pour repousser l’image sur la rétine et obtenir ainsi une vision nette au loin.


L’hypermétropie

L’hypermétropie

L’hypermétrope voit flou de prés (principalement) mais aussi de loin. Les personnes jeunes ou faiblement hypermétropes peuvent corriger leur hypermétropie en faisant l’effort (inconsciemment) d’une mise au point constante. Leur vision est alors nette, mais cela crée une fatigue visuelle. L’hypermétropie est un défaut de vision dû à un œil pas assez puissant ou pas assez long. L’image se forme en arrière de la rétine au lieu de se former parfaitement sur la rétine.

Signes révélateurs de l'Hypermétropie

  • Des maux de tête, une fatigue visuelle en fin de journée.
  • Difficulté à se concentrer.

La solution : Des verres correcteurs convexes
L’hypermétropie se corrige grâce à un verre positif (convergent ou convexe) conçu pour avancer l’image sur la rétine.


L’astigmatisme

L’astigmatisme

L’astigmatisme est dû à un défaut de courbure de la cornée : l’œil est de forme ovale au lieu de ronde. Il est souvent associé à une myopie, une hypermétropie ou à la presbytie. L’astigmate a une vision floue, imprécise de près comme de loin. Il ne perçoit pas nettement les contrastes entre les lignes horizontales, verticales ou obliques.

Signes révélateurs de l’astigmatisme

  • Vous confondez les lettres h et n et les chiffres 9 et 0.
  • Vous avez une vision trouble à la lecture, et une vision floue de loin.

La solution : Des verres correcteurs toriques
L’astigmatisme se corrige à l’aide d’un verre torique dont les courbures compensent celle de la cornée.


La presbytie

La presbytie

La presbytie n’est pas à proprement parler une amétropie, c’est un phénomène normal de l’évolution des capacités visuelles, dû au vieillissement du cristallin. Chez le presbyte, l’image en vision de près se forme derrière la rétine, le cristallin n’étant plus capable d’accommoder. La presbytie se caractérise donc par la difficulté ou l’incapacité à voir net de près. Elle survient en général entre 40 et 45 ans.

Signes révélateurs de la Presbytie

  • Vous éloignez votre texte lorsque vous cherchez à lire.
  • Vous avez l’impression de voir de plus en plus flou lorsque vous lisez longtemps.

La solution : Des verres correcteurs convexes (sur le même principe que l’hypermétropie)